DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Niger : 2,3 millions de personnes auront besoin d’assistance humanitaire en 2018

Par Journalduniger.com - 11/01/2018

Ce chiffre est en augmentation de 400 000 personnes par rapport à janvier 2017, indique l’Ocha dans son bulletin d’information d’octobre à novembre

 

Au Niger, 2,3 millions de personnes auront besoin d’assistance humanitaire au courant de cette année. Le Bureau de la coordinat ion des affaires humanitaires (Ocha) note une augmentation de 4000 personnes par rapport aux 1,1 millions enregistrés en janvier 2017. Dans le détail, l’institution prévoit que 331 000 personnes pourraient être dans le besoin d’un abri, 1,7 millions pourraient être confronté à des problèmes d’insécurité alimentaire (dont 380 166 enfants de 0 à 59 mois souffrant de malnutrition aiguë sévère, 922 656 enfants de 6 à 59 mois souffrant de malnutrition aiguë modérée (MAM), 303 757 femmes enceintes et allaitantes et 66 818 enfants de 6 à 23 mois à risque de malnutrition), 1,1 millions d’individus pourraient avoir des besoins liés à la santé et pour 325 autres, cela pourrait être l’éducation.

« L’analyse de la sévérité des besoins révèle une situation humanitaire modérée à critique dans près de la moitié des départements du pays, soit 30 départements sur 64. Le plus grand nombre de personnes ayant besoin d’assistance humanitaire se trouve dans la région de Maradi où près de 452 230 personnes sont dans une situation critique (soit 10 pour cent de la population régionale). Cependant, c’est à Diffa que l’on trouve la proportion de la population la plus vulnérable avec environ 50 pour cent des habitants (soit plus de 419 405 personnes) dans une situation de vulnérabilité critique.

 


© ©Droits réservés
Photo d'illustration

En outre, la région de Diffa compte le plus grand nombre de personnes nécessitant une assistance dans les secteurs de la santé, de la sécurité alimentaire, de la protection, des abris et des biens non alimentaires (BNA) et de l’éducation. La région de Maradi enregistre quant à elle, la prévalence de la malnutrition aiguë la plus élevée tandis que le plus grand nombre de personnes ayant besoin d’assistance en eau, hygiène et assainissement se trouve dans la région de Tillabéry », indique l’Ocha dans son bulletin d’information des mois d’octobre et novembre derniers.

D’après l’Ocha, cette situation est nourrie par une crise sécuritaire qui vient se greffer à la pauvreté soutenue des populations, l’insuffisance des services sociaux de base, une croissance démographique continue et des catastrophes naturelles.

L’Ocha fixe à 338 millions de dollars les financements requis pour une assistance humanitaire adéquate.

 
MOTS CLES :  Niger   Ocha   Assistance Humanitaire   Insécurité 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Festival Karaka
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUNIGER.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués