ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Niger: lancement des activités commerciales de la compagnie nationale de télécom

Par Xihnua - 20/04/2018

Le Premier ministre nigérien Brigi Rafini a procédé jeudi à Niamey au lancement officiel des activités de la nouvelle compagnie nationale de télécommunications "Niger-Télécom"

 

La compagnie "Niger-Télécom", est née de la fusion des deux compagnies nationales la Sonitel (société nigérienne des télécommunications), l'opérateur historique de la télécommunication au Niger, et sa filiale Sahelcom (Société sahélienne de Communication), par le gouvernement, pour des difficultés financières.

L'objectif visé est de disposer, entre autres, d'un seul opérateur public de télécommunications à l'instar des autres pays de la sous-région, de mutualiser les ressources techniques, financières et sociales afin d'assurer une gestion optimale et rationnelle des ressources des deux sociétés, gage d'efficacité et de rentabilité.

En procédant à son lancement jeudi, le chef du gouvernement a indiqué que "Niger-télécom" dispose de tous les atouts pour être un grand opérateur : il a hérité d'un personnel performant, des infrastructures et un patrimoine assez importants.

"Il ne reste plus que la mise en oeuvre de toutes ces idées, de toutes ces initiatives pour qu'en terme de bonne gouvernance, Niger-Télécom puisse trouver son chemin pour se battre et avoir sa place parmi les premières dans le contexte nigérien et même, pourquoi pas, régional et mondial", a souhaité Brigi Rafini.

Pour le directeur général de la compagnie, Abdou Harouna, l'ambition de son entreprise pour l'année 2018 est de marquer son décollage technologique à travers la densification et l'extension de son réseau mobile "GSM" dans tout le pays, l'extension du back bonne national en fibre optique "pour faire du Niger le pays qui dispose du plus grand réseau fibre optique de la sous-région", la construction d'un "Data" sécurisé de grande capacité.

 


© © Droits réservés

En outre, il est envisagé l'augmentation de la bande passante de 5,6 à 10 GB/par seconde afin de garantir pour tous l'internet haut débit, et l'exploitation des services à valeur ajoutée, ainsi que la construction d'un bâtiment qui devra abriter son siège social à Niamey.

Depuis quelques années, le gouvernement nigérien ambitionne, dans le domaine de la communication, de porter le taux de couverture nationale qui était de 54% en 2010 à 72%, et celui de la pénétration des TIC de 25% en 2010 à 50%.
L'objectif est de favoriser l'accès d'un plus grand nombre de Nigériens aux services de technologies de l'information et de la communication, par l'édification d'infrastructures de communication à haut débit sur l'ensemble du territoire national, vaste d'environ 1.267.000 km2.

Pour réaliser son projet, le Niger a bénéficié, le 2 janvier 2014, d'un accord de prêt concessionnel de la Chine à travers la Banque chinoise d'import-export, Exim Bank, d'un montant de 49,61 milliards de FCFA, destiné au financement d'une dorsale nationale de fibre optique et des services en télécommunications.

 
MOTS CLES :  Niger-telecom 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Festival Karaka
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUNIGER.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués