ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Le Niger lance un projet de renforcement du système d'alimentation en eau potable à Niamey

Par Xihnua - 20/04/2018

Le chef de l'Etat a procédé mercredi à Niamey au lancement des travaux de construction d'une nouvelle usine de traitement d'eau

 

Le président nigérien Mahamadou Issoufou a procédé mercredi à Niamey au lancement des travaux de construction d'une nouvelle usine de traitement d'eau dans le cadre d'un projet de renforcement du système d'approvisionnement en eau potable de la capitale.

La ville de Niamey qui compte selon les statistiques officielles plus d'un million et demi d'habitants, est alimentée par deux usines de traitement d'eau d'une capacité totale de 130.000 m3/jour pour un besoin global de plus de 160.000m3/jour.

Aussi, la capitale est souvent confrontée à un problème récurrent d'approvisionnement en eau potable notamment pendant les périodes de soudure. Dans beaucoup de quartiers périphériques et même dans certains quartiers du centre-ville, les populations passent des journées entières de pénurie d'eau.

La construction de cette nouvelle usine de traitement d'eau dans le quartier périphérique de Goudel, dans le premier arrondissement de Niamey, est une composante d'un vaste projet visant à renforcer le système de ravitaillement de la capitale en eau potable.

 


© © Droits réservés

l est prévu l'extension de cette usine de traitement, grâce à la construction d'une 4ème filière de traitement d'eau d'une capacité de 40.000 m3/j et l'extension de la capacité de pompage de 50.000m3/j, selon le ministre nigérien de l'Hydraulique, Issoufou Katambé.

Ce projet comprend également la densification du réseau et l'extension des capacités de stockage dans les quatre arrondissements de la ville situés sur la rive gauche du fleuve Niger, la construction de trois châteaux d'eau dans les nouveaux quartiers à la périphérie de la capitale, d'une capacité de 2.000 m3 chacun, et la pose de 27 km de conduite de refoulement et 250 km de conduite de distribution.

Dans un proche avenir, il est envisagé la construction d'une autre usine de traitement de 300.000 m3/jour dans le 5ème arrondissement de Niamey, sur la rive droite du fleuve.

Une fois achevé, le projet permettra l'amélioration de la desserte en eau potable de la ville de Niamey, avec notamment un million de personnes qui verront la qualité du service améliorée, pour quelque 220.000 personnes supplémentaires directement impactées.

Tous ces travaux vont durer 30 mois, pour un coût global de près de 52 milliards de FCFA.

 
MOTS CLES :  Niger   Eau   Niamey 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Festival Karaka
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUNIGER.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués