DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Pèlerinage à La Mecque: des pays africains adoptent une Déclaration dite «de Niamey»

Par Journalduniger.com - 19/09/2014

Cadre désormais approprié pour des discussions avec les autorités saoudiennes, en vue d’une bonne organisation du pèlerinage à La Mecque

 

Au cours d’une conférence régionale « des pays africains au sud du Sahara », en vue de réfléchir sur les voies et moyens pour un bon pèlerinage annuel aux lieux saints de l’Islam » de leurs ressortissants, les participants disent être convaincus que la résolution de certains problèmes que rencontrent les pèlerins, nécessite un dialogue constant et soutenu avec les autorités du Royaume d’Arabie Saoudite.

Les participants à la rencontre de Niamey, face à certains problèmes cruciaux, notamment celui du transport aérien, ont décidé de la création d’un mécanisme de dialogue entre eux, d’une part et avec les autorités saoudiennes d’autre part.

Ils invitent ainsi les organisations internationales, notamment l’Organisation de la Coopération islamique (Oci), l’Union africaine, la Cen-Sad, la Cedeao, la Cemac et l’Uemoa à accompagner cette initiative. Ils ont décidé de confier au Niger le secrétariat pour le suivi des recommandations de Niamey et décidé de la tenue de la prochaine conférence en Côte d’Ivoire, à une date qui sera arrêtée d’un commun accord.

 

Cette conférence, rappelle-t-on, visait à institutionnaliser une approche régionale de l’organisation du Hadj et de la Oumra (petit pèlerinage), et favoriser le partage d’expériences des mécanismes, notamment dans les domaines d’encadrement, de formation, de transport et d’hébergement des pèlerins.

Elle vise également à créer un cadre juridique favorable à l’établissement de partenariats entre les structures publiques en charge de l’organisation du Hadj et de la Oumra et les prestataires de service.

Sous le thème: « Organisation efficiente d’un bon Hadj à la satisfaction générale des pèlerins des pays participants », cette conférence, la première du genre, est organisée par le Commissariat nigérien à l’organisation du Hadj et de la Oumra (Coho).

Le Premier ministre nigérien, Brigi Rafini, qui présidait l’ouverture de cette conférence, a déclaré que le pèlerinage à La Mecque est le plus grand rassemblement des musulmans au monde. « Des milliers de pèlerins guidés par leur foi, convergent chaque année vers les lieux Saints de l’Islam et c’est pour faciliter l’accomplissement de ce rite que les autorités nigériennes ont créé le Coho, qui est de nos jours un interlocuteur crédible des autorités saoudiennes », a-t-il indiqué.

M. Brigi Rafini a saisi cette occasion pour rendre un hommage aux autorités saoudiennes pour les travaux de voirie entrepris autour des lieux de culte, afin de rendre facile, l’accomplissement de ce pilier de l’Islam.

Ont pris part à la conférence de Niamey, le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, le Tchad et le Togo.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Festival Karaka
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUNIGER.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués