Politique › Institutionnel

Issoufou Mahamadou : « le choix de Bazoum Mohamed est irréversible !»

Le président Issoufou Mahamadou a déclaré que le choix qui a été fait par le Comité exécutif national (CEN) du PNDS Tarraya comme candidat du parti pour les prochaines élections présidentielles de 2021 est « irréversible ».

Le chef de l’Etat qui a accordé un long entretien aux médias publics à l’occasion de ses huit (8) ans au pouvoir a évoqué la situation du parti dont il a été le principal fondateur et qui l’a porté au pouvoir en 2011. « Je comprends ceux qui en doutent, c’est normal que les gens se méfient parce qu’il y a tellement de promesses qui ont été trahies dans ce pays ou ailleurs en Afrique et dans le monde », a souligné le chef de l’Etat. Selon Issoufou Mahamadou parce que le PNDS a été créé « sur des valeurs et autours des idéaux », et parce que « nous voulons moderniser la politique au Niger, il nous faut donner l’exemple ». Répondant à la question du journaliste Aboubacar Fogué, le président Issoufou a d’ailleurs rappelé que ce n’est pas la première fois que le PNDS fait preuve d’exemple en la matière, puisqu’en 2011 après son élection à la magistrature suprême, le relai a été passé à Mohamed Bazoum à la présidence du parti sans aucun problème.

Main tendue à l’opposition

Dans son entretien, le président de la République a également abordé la question du processus électoral et le boycott par l’opposition de la CENI et du dialogue politique. Sur l’organisation des élections, Issoufou Mahamadou a indiqué que le gouvernement est tenu par des délais constitutionnelles, qui sont des contraintes que l’opposition doit tenir compte. « Je tiens à l’organisation des élections inclusives et transparentes et j’invite l’opposition à s’impliquer ainsi que les acteurs à se mobiliser », a ajouté le chef de l’Etat qui a tenu à rappeler son engagement pour des élections inclusives et transparentes. « Mon rêve c’est que le 2 avril 2021, je passe le relais à un président démocratiquement élu par les nigériens », a réitéré le président Issoufou Mahamadou.



Commentaire

À LA UNE
Polls

How Is My Site?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut